Zoom sur

Un petit clin d’oeil à Julie qui se reconnaîtra… Après De l’usage des huiles essentielles : l’aromathérapie, un petit tour d’horizon des huiles essentielles toxiques.

Ces huiles essentielles sont considérées comme les huiles les plus dangereuses parmi les huiles essentielles, elles ont une toxicité orale et dermatologique très forte.
NE PAS utiliser ces huiles ou les utiliser sous indication et contrôle d’un aromathérapeute confirmé.

Les informations que j’ai trouvées de ces deux sites, j’ai essayé de les traduire au mieux, cependant n’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou si vous avez des infos supplémentaires :

L’huile d’amandon de pruneau fabriquée exclusivement dans le sud ouest de la France est obtenue à partir de prunes séchées qui deviendront les fameux pruneaux d’Agen.

Un sujet que je n’avais pas encore abordé ici mais ailleurs. C’est après un petit échange avec Julie qui se reconnaîtra que je me suis souvenu de cet article écrit il y a 5 ans pour « Multiples en Marche N°32, Bulletin trimestriel de jumeaux et plus l’Association du 87,23,19 (avril-mai-juin 2007)

  •  A ne pas confondre avec les huiles végétales (amande douce, olive…) qui peuvent être appliquées directement sur le corps.

Mes enfants ne se privent pas de manger leurs brosses à dents, ce qui me faisait racheter des brosses à dent tous les mois et je commençais à en avoir ras le bol… Vous allez me touver ratchou en me disant que c’est pas très cher une brosse à dent premier prix mais ça fait tout de même environ un euro (prix moyen constaté) multiplié par trois enfants et par mois, sur une année ça fait quand même environ 36 euros…Et c’est sans compter le prix des brosses à dent de marque à plus de 2 euros (sais pas trop le prix exact), minimum 72 euros/an ça fait quand même un sacré budget et là je ne vous parle que des enfants… Pis 36 brosses à dents aux ordures ! Ça commence à faire beaucoup aussi !

L’eau est très précieuse, ça nous le savons tous, cependant nous continuons à puiser deci delà dans les sources pour mettre en bouteille… Et nous produisons des bouteilles plastiques pour stocker cette eau que nous achetons à tour de bras et à prix d’or pour ne pas boire l’eau du robinet qui serait néfaste…Je croyais pourtant que si il y avait une chose que l’on pouvait consommer les yeux fermés c’est l’eau du robinet… (eau potable ?vrai/faux de l’eauquelle eau choisir ?guide de survie dans la jungle du marché de l’eaul’eau du robinet ça coule de sourcebalaie (les bouteilles d’eau) devant ta porte !) Toujours est-il que nous jetons des tonnes de bouteilles en plastiques, qu’il faut ensuite recycler…

Depuis déjà plus d’une décennie que j’utilise une drôle de petite chose qui remplace devinez quoi ? Non, non, vous n’avez pas la berlue… je vous parle bien des serviettes hygiéniques et autres tampons périodiques… Ce petit objet a révolutionné ma vie… Une belle alternative économique (plus de serviettes ou de tampons à acheter) et écologique (plus de rejets dans la nature) aux protections jetables et polluantes périodiques… Et que d’avantages !!!
Chaque fois que j’en parle autour de moi, on me regarde bizarrement et je passe pour une gentille illuminée mais moi je m’en fous, je l’adOoOre moi ma petite coupe.

Cliquez pour planter des arbres

un.arbre.free.fr/Anissina

Cliquez sur la feuille pour valider votre vote

100'000 clics pour 24 arbres

Vous pouvez repasser toutes les 12h

Merci de tout coeur ♥