Un petit clin d’oeil à Julie qui se reconnaîtra… Après De l’usage des huiles essentielles : l’aromathérapie, un petit tour d’horizon des huiles essentielles toxiques.

Ces huiles essentielles sont considérées comme les huiles les plus dangereuses parmi les huiles essentielles, elles ont une toxicité orale et dermatologique très forte.
NE PAS utiliser ces huiles ou les utiliser sous indication et contrôle d’un aromathérapeute confirmé.

Selon le Journal Officiel n° 182 du 8 août 2007, (Décret n° 2007-1198 du 3 août 2007 modifiant l’article D. 4211-13 du code de la santé publique relatif à la liste des huiles essentielles dont la vente au public est réservée aux pharmaciens) 15 huiles essentielles font l’objet d’une réglementation stricte.

  • absinthe grande : Artemisia absinthium L.
  • absinthe pontique ou armoise petite : Artemisia pontica L.
  • armoise commune ou armoise vulgaire : Artemisia vulgaris L.  (abortive)
  • armoise blanche : Artemisia herba alba Asso (cétonique, neurotoxique)
  • armoise arborescente : Artemisia arborescens L.
  • chénopode vermifuge : Chenopodium ambrosioides L. et Chenopodium anthelminticum L.
  • thuya du Canada ou cèdre blanc : Thuya occidentalis L. et cèdre de Corée : Thuya Koraenensis Nakai, dits « cèdre feuille ;
  • hysope : Hyssopus officinalis L. (cétonique, neurotoxique)
  • moutarde jonciforme :Brassica juncea [L.] Czernj. et Cosson. (révulsive et nécrosante)
  • sauge officinale : Salvia officinalis L. (cétonique, neurotoxique)
  • rue : Ruta graveolens L.
  • sabine : Juniperus sabina L. (révulsive et nécrosante)
  • sassafras : Sassafras albidum [Nutt.] Nees (Sassafras officinale Nees et Eberm)
  • tanaisie : Tanacetum vulgare L.
  • thuya : Thuya plicata Donn ex D. Don. (cétonique, neurotoxique)
On peut aussi rajouter dans le doute :

  • absinthe maritime : Artemisia maritima L. ssp. pauciflor
  • acore vrai ou acore calame : Acorus calamus L.
  • Amande Amère (amandier amère) : Prunus dulcis (Miller) D.A. Webb var amara D.C.
  • aneth : Anethum graveolens L.
  • armoise des champs : Artemisia campestris L.
  • buchu : Barosma betulina Bartl. et Wendl ; Barosma crenata Sweet ; Barosma crenulata Hook ; Barosma serratifolia Willd.
  • camphre (camphrier) : Cinnamomum camphora (L.) Nees et Eb
  • Croton : croton tiglium (révulsive et nécrosante)
  • gaulthérie couchée (Wintergreen) : Gaultheria procumbens
  • genévrier de PHénicie : Juniperus phoenicea L. (HETC à [monoterpènes (alpha, béta, gamma...)] Pinènes (dermocaustique, cortison-like)
  • lavande stoechade : Lavandula stoechas L.(cétonique, neurotoxique)
  • menthe pouliot : Mentha pulegium
  • moutarde blanche : Sinapis alba L.
  • moutarde noire : brassica nigra
  • prêle des champs : Equisetum arvense L.
  • rue foetide : Ruta graveolens L.
  • sarriette des montagnes : Satureia montana L.
  • vélar fausse giroflée : Erysimum cheiranthoides L.
Ne me demandez pas de précisions sur ces huiles, je n’en connais que très peu :) Une petite recherche sur doodle et vous en saurez plus…
Si j’en ai oublié, faites-moi signe :)-
Sources internet et à lire :

A suivre : Huiles essentielles déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes

Paru le 13 avril 2012 sur : http://meselfeebulations.unblog.fr/2012/04/13/huiles-essentielles-toxiques