Cet après midi avec les enfants, nous sommes allés ramasser des pâquerettes.
Et en rentrant, ma fille est moi avons entrepris de réaliser un macérat de Pâquerettes ou nommé aussi macérât huileux de fleurs de Bellis (perennis).
Ce mâcérat est  particulièrement recommandé pour garder la beauté du buste et les soins après-grossesse (ventre, cuisses, tissus relachés). En effet on lui prête des propriétés rafermissantes des tissus, tonifiantes (vaisseaux sanguins) décongestionnantes (oedèmes)... Alors pourquoi s'en priver :)
En gros la Pâquerette est l'amie de la femme, on la trouve dans tous les jardins là où le moindre brin d'herbe pousse... 

Photos : ©Anissina Turelle
1000467.jpg

Pour faire un macérât, il faut de jolies fleurs fraîches ou séchées

et une huile de support de bonne qualité.

J’ai choisi de l’huile d’olive bio première pression à froid.

1000439.jpg

Bocaux et couvercles stérilisés et séchés précautionneusement…

1000453.jpg

Ma fille a coupé les tiges des pâquerettes,

10004501.jpg

mis les jolies fleurs dans le bocal, sans les tasser…

1000481.jpg

que j’ai ensuite recouvert d’huile d’olive…

Pour chasser les bulles d’air, j’ai bien secoué le bocal

de haut en bas, de droite à gauche et réajusté au besoin…

1000485.jpg

Et posés sur le rebord de ma fenêtre macèrent patiemment au soleil,

macérâts de bellis, de camomille et de soucis…

Dans trois semaines, les résultats…
 
Photos : ©Anissina Turelle
 
Recette déjà réalisée au printemps 2008 chez Mes Elféebulatons : Pas à pas d’un macérât tout simple…
 
1-recette-partage-flche