Ingrédients fait-maison

Cet après midi avec les enfants, nous sommes allés ramasser des pâquerettes.
Et en rentrant, ma fille est moi avons entrepris de réaliser un macérat de Pâquerettes ou nommé aussi macérât huileux de fleurs de Bellis (perennis).
Ce mâcérat est  particulièrement recommandé pour garder la beauté du buste et les soins après-grossesse (ventre, cuisses, tissus relachés). En effet on lui prête des propriétés rafermissantes des tissus, tonifiantes (vaisseaux sanguins) décongestionnantes (oedèmes)... Alors pourquoi s'en priver :)
En gros la Pâquerette est l'amie de la femme, on la trouve dans tous les jardins là où le moindre brin d'herbe pousse... 

S'il y a bien une chose que les enfants aiment  faire, c'est papouiller, triturer, déchirer, assembler et la pâte à modeler reste un des loisirs préférés des petits et des grands.
Vous avez dû deviner de quoi je parle, c'est bien évidemment de la pâte à modeler.
Et si au lieu de l'acheter vous la fabriquiez ?
La recette est très facile et elle circule un peu partout sur le net.

Pour cela, il vous faut :

Aujourd’hui je vais vous donner une astuce que toutes les cosméteuses connaissent en général : comment remplacer la vaseline aussi appelée gelée de pétrole(ça donne envie de se tartiner avec, hein ?) vendue dans le commerce par un produit éco’naturel et bio si vous le souhaitez et qui contrairement à cette dernière ne vous bouchera pas les pores de la peau (voir Gelée de pétrole : Faits et mythes :)-… La photo est peu flatteuse, il m’en reste très peu et c’est parce que je dois en refaire que j’ai pensé la partager… La recette est toute simple et les proportions sont à adapter au besoin, tout comme moi je l’ai fait, mais en gros c’est :

Les teintures sont des préparations alcoolées qui permettent une très bonne conservation des propriétés médicinales des plantes. Elles sont très utiles en fumigation, compresses ou cataplasme.
On peut soit les faire macérer au soleil pendant 3 semaines, soit opter pour la macération d’un mois à l’abri de la lumière. 
On trouve plusieurs recettes ici et là mais en général le principe reste un peu le même que pour un macérât huileux, on utilise :

Avec l’arrivée du mois de mai et espérons le, le beau temps (ils annoncent du beau et du chaud pour ce week end), il est temps de sortir les bocaux poussiereux collectés aux fils des mois, les fleurs séchées qui attendaient patiemment dans leur sachet à l’abri de l’humidité ou d’aller cueillir de jolies pâquerettes, se munir d’huile d’olive, de tournesol… (huiles pressées à froid et bio de préférence, propices aux macérations) ainsi que le vinaigre de cidre bio toujours et l’alcool à 70° pour faire ses extraits et teintures végétales.

Cliquez pour planter des arbres

un.arbre.free.fr/Anissina

Cliquez sur la feuille pour valider votre vote

100'000 clics pour 24 arbres

Vous pouvez repasser toutes les 12h

Merci de tout coeur ♥