Eco-trucs

Tout le monde collectionne les rouleaux de papier toilette, plus ou moins, non ?
Je dois en avoir une bonne dizaine qui traine sur l'étagère des toilettes et qui attend qu'on en fasse quelque chose.

Aujourd'hui j'ai découvert ce super calendrier de l'Avent, très facile à réaliser, avec ses enfants pourquoi pas.

Je pense le reproduire prochainement si cela donne envie aux enfants de le réaliser avec moi.

Et si vous faisiez votre sucre vanillé au lieu de l’acheter ? C’est très simple et peu coûteux puisque l’on peut réutiliser les gousses de vanille jusqu’à 6 fois…

Ingrédients nécessaires :
  • 500g de sucre (blanc ou de canne peut importe)
  • 2 gousses de vanille
Dans un pot hermétique mettre les gousses de vanille et recouvrir de sucre. Laisser mariner ainsi pendant une à deux semaines au moins le temps que le

De la javel sans javel, de la javel non toxique que l'on peut même avaler ? Vous y avez cru ? Je vous ai bien eu, hein ? Un grand merci à son créateur Swan de www.ouverture-facile.com qui m'a donné la permission d'utiliser ses illustations pour mes articles, cela devait bien un petit article à lui tout seul.

A défaut d’eau de Javel révolutionnaire non toxique et non dangereuse pour l’environnement, demain et les deux jours qui suivent, je prête quelques pages de mon journal à Laycenne qui a bien voulu me confier ses petites recettes personnelles de Javel bio et de désinfectant pour le linge.

Bon nombre de cucurbitacées étaient pratiquement inconnues en Europe avant Christophe Colomb. Seule était connue et cuisinée à cette époque la gourde ou courge calebasse. 
Il y a quelques années encore, il était assez difficile de trouver ces dernières dans les étals des marchés ou supermarchés, alors qu’aujourd’hui les variétés proposées sont quelques fois assez impressionnantes, citrouilles, potirons, potimarrons, pâtissons et autres courges se disputent la vedette.
Cultivées d’octobre à décembre, cuisinées en soupe, en tarte ou même en purée, de l’entrée au dessert en passant par le plat de résistance, les cucurbitacées s’accordent à tous les goûts et à toutes les envies.

Vous savez, non vous ne savez pas mais je suis une acharnée de la lessive… Avec l’arrivée de mes jumeaux dans la famille, il y aura bientôt 11 ans, j’ai développé une tactique pour pouvoir rentabiliser la moindre seconde accordée aux corvées ménagères…

Cette petite parenthèse passée, j’ai une méthode infaillible de ne pas se retrouver avec des chaussettes de tennis roses au sortir de la machine…

Attention 3.2.1. partez :

Ma mère m’a donné, il y a un certain temps, un truc pour laver les pulls en laine, bien moins cher que les lessives du commerce spécial lainage et qui empêche la laine de feutrer.  En fait c'est comme ça qu'elle a toujours fait... Je l'ai toujours vu faire comme ça et je suppose que ces astuces, elle les tire aussi de sa mère...
Le savon de Marseille est particulèrement recommandé pour le lavage de la laine, tout comme le savon d'Alep qui cependant est bien plus cher.
Le secret pour des lainages qui ne feutrent pas, c'est que cela doit mousser, mousser abondamment, parce que la mousse va empêcher les fibres de trop s’abîmer.

Cliquez pour planter des arbres

un.arbre.free.fr/Anissina

Cliquez sur la feuille pour valider votre vote

100'000 clics pour 24 arbres

Vous pouvez repasser toutes les 12h

Merci de tout coeur ♥