Eco-maison

Après un bain ou une douche bien chaude, se dégage dans l’air une grande quantité d’eau chaude sous forme de vapeur.
Lorsque l’humidité dans l’air est maximale, la vapeur d’eau va se condenser sous forme de gouttelettes au contact des surfaces froides. De la buée se forme alors sur le miroir.
Et il n’y à rien de plus énervant que de sortir de la douche et de devoir essuyer le miroir avec ce qui traîne, en l’occurrence sa serviette et n’y voir toujours rien !
Il existe cependant quelques trucs pour éviter ce désagrément :

Aujourd'hui je vais encore vous parler de savon. Encore ? Voui et alors on va dire que c'est le mois du savon ;)
  • Tout le monde sait que plus un savon est sec et plus il dure longtemps.
  • Pour reconnaître un savon jeune d’un savon bien sec, râpez-le avec un économe, s’il fait de la poudre c’est qu’il est archi-sec, s’il se laisse râper comme du beurre c’est qu’il n’est pas bien sec, même s’il reste tout à fait utilisable… L’inconvénient c’est qu’il ne durera pas bien longtemps ;)-
  • Le savon de Marseille est un excellent anti-mites…

Je vous livre ici un de mes trucs pour le savon râpé que l'on met directement dans le tambour de la machine à laver et qui ne se dissout pas entièrement soit parce que la température de lavage n'est pas assez élevée pour dissoudre le savon, soit parce que, et cela arrive parfois, on a mis trop de savon dans le tambour et il n'arrive pas à se dissoudre entièrement malgré la température de lavage assez élevée pour dissoudre le savon.

Donc, quand j’ai la flemme de faire la lessive liquide et/ou qu’il ne m’en reste plus, j’utilise du savon (de Marseille) râpé direct hop dans la machine...

Quand je parle de lessive home-made au savon de Marseille, j’entends souvent dire : "Je préfère acheter mon savon de Marseille en paillettes, parce que le savon, c’est super dur à râper" ou "j’ai la flemme de le râper, ça prend du temps…" 
Certes c’est peut-être plus pratique, mais cela revient quand même plus cher à l’achat de l’acheter en paillettes ou déjà râpé qu’en pain et le but d’une lessive au savon de Marseille maison c’est d’avoir au final une lessive saine, hypoallergénique, dépourvue de produits chimiques, écologique, respectueuse de l’environnement, qui plus est peut être bio… etc (voir aussi Une Lessive Ecolo… Pourquoi ?) et bien évidemment économique, non ?

Elle c’était ma mimi, un setter anglais de 14 ans, à l'époque de la photo, en bonne santé… pas aveugle, pas paralysée, juste un peu assagie par l’âge… Elle présentait quelques signes d’affaiblissement du train arrière mais vu son âge et sa situation c’est, vous le verrez plus loin, un peu normal. Parce que j’avais un chien bionique… Elle a bien vécu sa vie de chien jusqu'à l'âge honorable de 15 ans et un mois...
Cet article est donc un petit condensé de mes petits trucs naturels que j'utilisais pour m'occuper d'elle pour qu'elle reste en bonne santé sans me ruiner ni ruiner la planète...

Le sujet peut paraître futile ou même inconcevable pour certains mais c'est une question assez récurrente que vous m'avez posé sur le blog de Mes elféebulations, ici ou encore  et aussi ici...
Donc voici les réponses à vos questions.

L'utilisation de ma lessive au savon de Marseille est assez simple.
Il suffit d'utiliser quelques trucs tout simple.
Suivez le guide :)
 

Bien sûr, comme avec toute autre lessive, écologique ou pas, pour les taches difficiles, il vaut mieux toujours détacher avant lavage.
Le plus important est de ne pas attendre pour traiter les tâches car en séchant, elles s’incrustent dans le tissus et deviennent plus difficiles à enlever.
Laisser tremper les vêtements très sales, comme par exemple les jeans des enfants bien crado dans un bain chaud de cristaux de soude, afin d’utiliser ensuite en machine une dose de lessive raisonnable.

Autant je fais ce que je peux pour protéger mes enfants et l’environnement, autant il y a des choses dont je ne pourrais jamais me passer… Et dans ses choses là, il y en a bien une qui m’a facilité la vie à l’arrivée de mes juju il y a bientôt 11 ans, c’est bien le sacro-saint lave-vaisselle ! C’est même devenu un des éléments indispensable de la cuisine. Je peux bien me passer de mixeur, cela ne me dérange pas de couper en rondelle des carottes ou de faire un gâteau sans ce dernier, mais je ne me vois plus vivre sans mon lave-vaisselle… Et je m’en suis encore rendu compte en début de semaine.
Lundi, j’ai eu la frayeur de la journée en découvrant le contenu de mon lave-

De la javel sans javel, de la javel non toxique que l'on peut même avaler ? Vous y avez cru ? Je vous ai bien eu, hein ? Un grand merci à son créateur Swan de www.ouverture-facile.com qui m'a donné la permission d'utiliser ses illustations pour mes articles, cela devait bien un petit article à lui tout seul.

A défaut d’eau de Javel révolutionnaire non toxique et non dangereuse pour l’environnement, demain et les deux jours qui suivent, je prête quelques pages de mon journal à Laycenne qui a bien voulu me confier ses petites recettes personnelles de Javel bio et de désinfectant pour le linge.

Vous savez, non vous ne savez pas mais je suis une acharnée de la lessive… Avec l’arrivée de mes jumeaux dans la famille, il y aura bientôt 11 ans, j’ai développé une tactique pour pouvoir rentabiliser la moindre seconde accordée aux corvées ménagères…

Cette petite parenthèse passée, j’ai une méthode infaillible de ne pas se retrouver avec des chaussettes de tennis roses au sortir de la machine…

Attention 3.2.1. partez :

Ma mère m’a donné, il y a un certain temps, un truc pour laver les pulls en laine, bien moins cher que les lessives du commerce spécial lainage et qui empêche la laine de feutrer.  En fait c'est comme ça qu'elle a toujours fait... Je l'ai toujours vu faire comme ça et je suppose que ces astuces, elle les tire aussi de sa mère...
Le savon de Marseille est particulèrement recommandé pour le lavage de la laine, tout comme le savon d'Alep qui cependant est bien plus cher.
Le secret pour des lainages qui ne feutrent pas, c'est que cela doit mousser, mousser abondamment, parce que la mousse va empêcher les fibres de trop s’abîmer.

Vous souhaitez faire votre propre lessive, et vous dédouanner des lessives du commerce ? C'est possible et tout en respectant l'environnement, c'est-y pas biotifull ?...

Vous êtes plutôt lessive liquide ou lessive en poudre ? Peu importe, ce sont les ingrédients de base à avoir qui feront la différence, après à vous de trouver ce qui vous convient le mieux à l'usage :

Qui ne s’est jamais retrouvé, après une lessive, avec un pantalon noir qui virait au gris foncé sale ou un jean noir avec des traces blanches qui n’étaient pas là avant le lavage ? Pour parer à cela, j’ai fait une petite liste d’astuces toutes simples qui vous éviteront de vous arracher les cheveux après chaque lavage.

Vous trouverez ci-joint quelques astuces toutes simples et peu coûteuses pour en finir avec les problèmes de linge coloré...
Pas besoin d'utiliser des lessives spéciales qui vous coûtent un oeil, suivez plutôt ces conseils :

Si vous avez de la farine périmée, surtout ne la jetez pas, elle sera l'ingrédient idéal pour faire de la colle pour vos petits bouchons. Pour cela je garde les gros pots de colle Clé*p*tre fournit par l'école pour la conserver. Mais on peut très bien la mettre dans un petit pot en verre et utiliser un petit batonnet en bois (de type à glace par exemple) ou autre...

En général je dilue un peu de farine dans de l'eau que je mets sur le feu comme pour faire une béchamel et on touille bien pour pas faire de grumeaux.
Pour les proportions c'est en gros : 

Qui n’a jamais pesté parce qu’après la lessive il reste encore la tâche d’on ne sait jamais plus quoi sur le beau chemisier qu’on voulait justement mettre ce soir ??? Comme je vous l’ai dit précédemment, pour la lessive écolo (ou pas) l’important est de toujours détacher avant lavage, de très nombreuses tâches non traitées à la source, déjà passées en machine ou au fer à repasser ne disparaissant plus. Les bonnes vieilles recettes de grand-mère : savon noir, savon de Marseille ou savon au fiel viendront facilement à bout des petites taches courantes.

Deux de mes loulous sont allergiques aux acariens et le troisième aux piqures d’araignées.
Pour nettoyer les matelas je me suis concocté un petit mélange qui m’évite d’acheter des produits kkbeurk. J’ai fait un copier-coller d’un post que j’avais mis sur LPM.

Pschitt-pschitt anti acariens :
500 ml me sert à traiter 3 petits matelas recto/verso et un grand matelas.

Cliquez pour planter des arbres

un.arbre.free.fr/Anissina

Cliquez sur la feuille pour valider votre vote

100'000 clics pour 24 arbres

Vous pouvez repasser toutes les 12h

Merci de tout coeur ♥