Avec les premiers soleils, ma fille imprudente hier à la plage et en se promenant à vélo a attrapé un coup de soleil. Il faut dire que ces derniers temps, le temps était tellement pourri que les premiers rayons de soleil ont brulé sa peau pourtant mate... Cela fait deux ans qu'elle prend des coups de soleil aux premiers beaux jours, alors qu'elle n'en avait jamais pris auparavant...
Pour la soulager sans la tartiner de produits chimiques, j'utilise depuis longtemps des astuces naturelles et des petites préparations maison élaborées à partir de produits bio...
Dès qu’elle est arrivée à la maison, je lui ai donc passé :
  • Du vinaigre de Lavande maison sur sa peau rougie par le soleil, en attendant qu’elle aille prendre sa douche.
  • Une rondelle de concombre fraiche passée délicatement sur la peau rougie par le soleil
  • Ou une rondelle de tomate ferait tout aussi bien l’affaire.
  • Pensez aussi au yaourt nature, appliqué en couche épaisse comme un masque, qui dépannera aisément tout en rafraichissant et réhydratant la peau.
Et après une douche fraiche :
  • Du gel d’Aloé Véra, à avoir aussi toujours sous la main, excellent contre les brûlures, les coups de soleil, les piqures d’insectes, bref c’est un incontournable de la petite pharmacie naturelle pour la maison ou les vacances.
  • Quelques gouttes d’HE de Lavande et/ou de Géranium (coups de soleil mais aussi brûlures légères (1er et 2nd degrés), zones irritées et piqûres) diluées dans
    • Un macérât huileux de Millepertuis, l’huile après soleil par excellence (on évitera de s’exposer au soleil après s’être passé du millepertuis sur la peau, au risque de la brûler à nouveau car c’est une huile photosensibilisante)
    • A défaut un Macérât de Calendula connu pour ses propriétés anti-inflammatoire, coups de soleil, eczéma...
    • Ou un Macérât de Lavande (coups de soleil mais aussi brûlures légères (1er et 2nd degrés), zones irritées et piqûres)
    • De l’Huile de coco (coprah) (atténue la douleur et empêche la formation des vilaines cloques)
    • De l’Huile de Tamanu (calophyllum inophylum) (pas plus que 10% dans une huile végétale douce, coco par exemple)
    • Ou encore du beurre de Karité
    • Le Monoï (Macérât de fleur de Tiaré dans de l’huile de Coco) est par contre déconseillé sur les coups de soleil mais sera excellent en après-soleil dès que ces derniers seront passés et 
ATTENTION cependant aux allergies possibles, toujours faire un test d’innocuité avant d’utiliser un produit que l’on n’a jamais utilisé auparavant ! Dans quelques jours ma grande en camp de vacances sur l'ïle d'Oléron. Pour ne pas l’encombrer avec des gels et autres mixtures, je lui ai préparé un baume apaisant contre les insectes et après-soleil à la fois, baume dont je vous parle ces prochains jours ;)

Un best de Mes Elféebulations : Astuces Eco’bobologiques contre les coups de soleil

1-astuce-partage-flche