La pollution est partout pas seulement à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur de nos maisons. 

Si au printemps, l'été et en automne, on ouvre plus facilement les fenêtres parce que les températures sont clémentes à l'extérieur, l'hiver on a tendance à se calfeutrer chez soi pour garder la chaleur.

Or l'hiver les microbes et autres virus pullulent en masse et aiment aussi se coocooner dans nos intérieurs surchauffés.


Voici le Guide de la pollution de l'air intérieur pour nous aider à mieux respirer dans sa maison à télécharger sur le site de www.developpement-durable.gouv.fr :
1-billet-partage-flche